International - La lutte pour les droits civiques aux USA

De Archives
Aller à : navigation, rechercher
La une de Droit et Liberté n°224 de octobre 1963

Les années 50 marquent le début de la lutte pour les droits civiques des noirs américains.
Le MRAP, à la suite de son engagement en soutien des victimes des procès racistes, salue le Mouvement des droits civiques (Civil Rights Congress) à l'occasion de son 8ème anniversaire: (voir le document)
A Little Rock en 1957 des étudiants noirs sont victimes de la ségrégation raciale et interdits d'étudier. A la suite des violents incidents qui en découlent, le MRAP organise en octobre 1957 une soirée de solidarité avec les antiracistes américains.
Le numéro 167 de Droit et Liberté rend compte de cette soirée: | 167 |
Documents d'archives des années 1957 et1958: (voir le document)

La lutte se poursuit dans les années 60.
Le MRAP organise une nouvelle soirée de solidarité et soutient en particulier le combat de James Meredith, un étudiant noir luttant pour obtenir son inscription dans une université du Mississipi.
Droit et Liberté de octobre 1962: |213|
Le 28 août 1963 les antiracistes américains organisent une marche sur Washington.
Dans le numéro 224 de Droit et Liberté, | 224| le MRAP lance une pétition de soutien qui obtient rapidement de nombreuses signatures:
La pétition et quelques signatures: (voir le document)
Le MRAP rend hommage à l'action antiraciste du Président Kennedy assassiné cette même année 1963: (voir le document)
Droit et Liberté n°227 de décembre 1963 rend compte de cet hommage: | 227 |
Le bulletin de liaison "le Courrier antiraciste" : (voir le document)
Documents d'archives des années 61 à 65: (voir le document)