Dossiers thématiques - 1996 L'émergence des Sans-Papiers: Saint-Bernard

De Archives du MRAP.

Sommaire

Français si vous saviez!

En août 1993 est promulgée la seconde loi Pasqua..
Devant les conséquences dramatiques de l'application de cette loi, le MRAP lance en décembre 1994 une campagne d'information et de dénonciation: "Français si vous saviez"

Le début du mouvement

Le 18 mars 1996, 300 sans_papiers débutent l'occupation de l'église Saint-Ambroise à Paris. Ce mouvement rencontre une grande audience dans l'ensemble du pays et déclenche de nombreuses réactions: tracts, articles de presse...

Pour une révision radicale des politiques d'immigration

Les sans_papiers et leurs soutiens interpellent le gouvernement, un collège des médiateurs est formé.
A Paris, une grève de la faim est entamée à l'église Saint-Hippolyte.
Des manifestations sont organisées.

Saint-Bernard

Les occupants de Saint-Ambroise se retrouvent à l'église Saint-Bernard, dix personnes entament une grève de la faim le 5 juillet 1996.
Le mouvement des sans-papiers bénéficie dans toute la France d'un fort soutien et suscite de nombreuses réactions et analyses.

Le gouvernement décide d'intervenir par une hospitalisation forcée des grévistes de la faim.
La solidarité se renforce.

L'évacuation de Saint-Bernard

Le 23 août, le gouvernement fait évacuer par la police l'église Saint-Bernard, suscitant l'indignation des organisations de soutien qui organisent des manifestations pour exiger des négociations.
Nombreux échos dans la presse, "Libération" consacre un dossier à la lutte des sans-papiers de Saint-Bernard.

La suite du mouvement

Le collège des médiateurs propose l'organisation d'Assises pour une politique nouvelle des migrations.
Les organisations de soutien font des propositions dans ce sens.
Les Sans-papiers de Saint-Bernard organise une caravane qui parcourt la France.

Et huit ans après...

Outils personnels