Différences n°80 81 - septembre 1988

De Archives du MRAP.

Sommaire

Sommaire du numéro

n°80_81 août septembre 1988

  • numéro spécial: Utile, très utile


Numéro au format PDF

Cliquez sur l'image ci-dessous pour avoir accès au document numérisé. Cliquez ensuite sur l'onglet "précédent" de votre navigateur pour revenir à cette page.

Texte brut

Le texte brut de ce document numérisé a été caché mais il est encore visible dans le code source de cette page. Ce texte ne sert qu'à faire des recherches avec la fonction "rechercher" dans la colonne de gauche. Si une recherche vous a amené sur cette page, nous vous conseillons de vous reporter ci-dessus au document numérisé pour en voir le contenu.

r le magazine de l'amitié entre les peuples ~ A l'INTERIEUR: ! Différences vous offre un poster

~ Et vous.., ~ 1 il

Comme des milliers d'autres personnes, vous avez souhaité recevoir chaque mois un journal dont le contenu ouvert, riche, varié vous permettait d'alimenter vos convictions antiracistes. Tous les mois depuis sept ans, informations inédites, débats, contributions scientifiques, images de la vie quotidienne s'offraient à vous dans les pages de Différences, mettant à votre disposition un « digest » mensuel des combats contre le racisme, contre l'intolérance et pour la fraternité humaine. Une performance! Peu d'argent, beaucoup de compétence et de bonne volonté, et nous avons pu tenir les avantpostes. Mais, aujourd'hui, le MRAP entre dans une phase nouvelle. Son expression dans la société doit se modifier pour répondre à la demande des millions de Français et d'étrangers vivant en France, qui veulent construire une nouvelle citoyenneté. Améliorer encore Différences, donc, mais avec quels moyens ? La presse a UTILE, TRES UTILE! des lois qui sont celles de l'argent et qui ne favorisent pas un journal comme le nôtre. C'est au prix d'une extrême tension financière que nous sommes parvenus à vous fournir régulièrement les informations dont vous aviez besoin. Ce mois-ci, la caisse est vide, et nous avons dû renoncer à publier un numéro habituel de Différences. Cette interruption est momentanée, et vous recevrez normalement votre journal en octobre et en novembre. Mais nous devons repartir sur des bases plus solides. Différences va changer. Nous allons nous appuyer plus directement sur la masse d'informations exclusives et souvent passionnantes qu'engendre l'activité même du MRAP : faits divers, analyses juridiques, relations internationales, recherches scientifiques ou philosophiques, et documents de base, images de l'actualité ••. Votre journal sera plus « pratique ». Vous y trouverez les argumentaires, les chiffres, les prises de position, les récits qui sont nécessaires à toute personne qui se situe dans le combat républicain pour l'égalité. Aux acquis journalistiques de Différences tel que vous le connaissez s'ajoutera le souci prioritaire de faire un mensuel utile, un mensuel qui vous rende service lorsque vous avez besoin d'une information, d'une idée, d'une statistique, d'un texte •.• Enfin, l'abondante moisson de l'action antiraciste dans laquelle le MRAP tient une place centrale sera mieux décrite et mieux servie. Ce Différences rénové est déjà en préparation et vous le recevrez en déceflmbre prochain. Mais pour que cette tâche soit menée à bien, il faut absoluflment et vite que nous nous en donnions les moyens. . C'est pourquoi ce numéro « très spécial » de votre journal est aussi un appel au soutien financier. Les lecteurs de Différences sont pratiqueflment sa seule ressource. Or ils sont encore trop peu nombreux pour assurer un équilibre financier régulier. Tout abonnement nouveau que vous pourrez faire autour de vous multipliera l'espérance de vie du seul organe de presse entièrement consacré à la tolérance et au combat pour l'égalité. Enfin, vous pouvez nous apporter le soutien suppléflmentaire dont nous avons besoin dansl'iflmflmédiat en souscrivant à la Société des Aflmis de Différences au flmoyen du bulletin ci-joint. Cette formule vous associera de plus près à l'avenir de la presse antiraciste, aux succès qui suivent l'effort. Ces succès, la société française en a besoin et c'est à contre-coeur que nous nous sommes résolus à vous envoyer ce mois-ci un Différences aussi mince. Mais, grâce à vous, grâce à la mobilisation de tous ceux qui croient à la nécessité de combattre avec les armes de la raison les passions racistes, Différences reprendra du poids! Un iournal Qui doit vivre ABONNEMENTS 1 an: 200 F. 1 an à l'étranger: 220 F. 6 mois: 120 F. Etudiants et chômeurs, 1 an : 150 F. 6 mois: 80F (joindre une photocopie des cartes d 'étudiant ou de pointage). Soutien: 300 F. Abonnement d'honneur: 1 000 F. Algérie: 15 dinars. Belgique: 140 FE. Canada: 3 dollars. Maroc: 10 dirhams. Publicité au journal Photocomposition PCP, 17, place de Villiers, 93100 Montreuil. Tél. : 42.87.31.00 Impression Montligeon. Tél. : 33.83.80.22. Commission paritaire n O 63634' ISSN 0247-9095. Dépôt légal: 1988-9. La rédaction ne peut être tenue pour responsable des photos, textes et documents confiés. DIRECTEUR DE LA PUBLICA TION Albert Lévy REDACTION Rédacteur en chef René François Secrétariat de rédactionmaquettes: Véronique Mortaigne Iconographie Joss Dray ADMINISTRA TlON/GESTlON Loïc Le Guernigou Couverture: Alain Chambaretaud, Lounès-Gamma, Reglain-Gamma. Affiche: Alex Jordan/Grapus. DES IMAGES POUR L'EGALITE: rentrée foisonnante sur le front éditorial ! Associé au groupe de photographes et de réalisateurs le Bar Fla'réal et aux éditions de l'Amandier, le MRAP propose un matériel nouveau et de grande qualité à tous ceux qui aiment à la fois l'image et l'égalité. 76 PHOTOGRAPHES CONTRE L 'APARTHElO: 76 photographes français et étrangers ont tenu à donner une image en solidarité avec le peuple de l'Afrique du Sud. Parmi eux, Willy Ronis, Robert Doisneau, Henry Cartier-Bresson ... Les photographies sont accompagnées d'informations brèves sur l'apartheid. Un splendide document conçu sous le patronage du MRAP (éditions Différences). L'exemplaire: 56 F. L'AN 197 DE L'EGALITE: si le calendrier révolutionnaire était toujours en vigueur, nous serions en l'An 197 de la République. Le MRAP a réalisé un remarquable calendrier pour 1989 qui établit la concordance entre les jours de l'année républicaine et ceux du décompte courant. Il est illustré de quatorze gravures de l'époque évoquant les principales conquêtes de l'égalité: abolition de l'esclavage, citoyenneté des juifs et des protestants, abolition des privilèges ... L'exemplaire

40 F.

LA REVOLUTION DE L'EGALITE: à partir des images sélectionnées pour le calendrier républicain (voir cidessus), les éditions de l'Amandier ont réalisé une planche pédagogique qui évoque, dans un style très simple, les événements et les hommes qui sont à l'origine de la citoyenneté française moderne. Un document particulièrement bien adapté pour les écoles à l'occasion du bicentenaire de la Révolution. 7 IMAGES CONTRE LA VIOLENCE DU RACISME: Les étrangers qui vivent en France subissent en permanence la violence des mensonges diffusés par le Front national et... d'autres. Sept graphistes de renom ont accepté, à la demande du MRAP, de créer des images qui répondront à ces « arguments » du racisme. Ces images feront l'objet d'affiches largement diffusées (disponibles à la mi-octobre). Elles sont annoncées par celle que nous vous offrons ici. Mouvement A Bobigny, la nuit ••• Les réfugiés étrangers venant régulariser leur si tuation à la Préfecture de Bobigny (Seine-Saint-Denis) devaient, jusqu'en juin dernier, faire la queue dès 18 heures. attendant toute la nuit l'ouverture des portes: les seuls trente premiers avaient une chance d'être reçus par les fonctionnaires de la Préfecture. Chaque nuit, plusieurs dizaines d'hommes et de femmes, demandeurs d'asile, attendaient debout. serrés dans un passage d' 1,20 m ent re deux barrières métalliques, tout juste [ouverts d'un toit en avancée. Impossible de quitter sa place sous peine de la perdre et de devoir revenir le lendemain. Certains devaient passer ainsi deux ou trois nui ts dehors pour n'être pas venus assez tÔt la veille. On mange et on boit sur place le peu de nourriture apportée dans un sac plastique. O n s'enveloppe dans une couverture. Certains dorment debout. appuyés sur une barrière, sur un voisin. A ce rythme, certains perdent leur emploi pour re tards répétés. Alertée par le Mrap. le Syndicat de la magistrature. le Syndicat des avocats de France , la Fasp qui entendaient dénoncer ce « racisme institutionnel », la presse a fait son t ravail. Ces conditions scandaleuses d'accueil ont fait du bruit. La préfecture a trouvé des solutions: un système de rendez-vous a été mis sur pied. avec prospectus in formant sur les démarches et papiers nécessaires. Les organisations qui sont intervenus (MRAP. SM. SAF, FASP, CGT et CFDT) se sont dédarées satisfaites de ces mesures de bon sens et d'humani té mais entendent bien rester attentives quant a leur application. Cathe rine Sajno A PROPOS DE l'AMNISTIE Paradoxe de la 101 d'amnistte adoplée le 8 juillet dama : e"ellbèra pour mieux expulaer. El tHet, lu itr"aIgerc condarnnéa 0IIt bénéficté, comme ton les au. tres, da l'amnistie pour les pebIeIInIédeureIA. mok de prison ferme ou 12 mols aveç sul'lls. Mils Ils resterant SOUS le coup d. mesures d' interdiction dl terrttolre 01 d'llputsIoI (sauf ln ml. llrI). En clair, on les lImtislle d'unI pelnl J6g6rt saactIoInant de petits déttts, mils la «dllUbl8 PlIDI - crll lu expulse ni attPIlcruie. Setd recours : déposer ulle demande grtce tndfvlcluelle. accordée pour une -1/tuMhm partkulMnJ dIQIIf d'Inllrfl. notamment t.nII/ MI (lU /I6fIIlIfne/I. _. Le MAAP, con&fdérut que toules ces situations SOIII.., ni partJcu. llires, a protesté contre ces disposlHonl auprès de François Miner· rand, des m.istres COIcem6c el dei prtsldelltl des g"""" parIt. mentaim. En outre, ua sali aujourd'hui qae nombre d'lII'IItsUés n'OIII pu lalre appel de décIsIcHis les CODCemanl, c.- Ils 0IIt ... pr6vnus trop tard de cene possJblltN de 1"tCOUt1. PlDleurs dizaines ont 6t6 ._. Plus larpmenl, le MRAP a dRJdi d'élargir SI campagu coatre la '01 • _""'raud . du 9 _ .... 1986, qui qst6maIbe les mesum d'6IoignemenI. li 9I8P'I ... bre, les comiNs locaux du MMP marqueronl de diverses InhlaUvu le deuxième IInf1erulre du me de cene 101 Inllll8. L'affaire de Pithiviers Grand bruit a été fait. en juillet. sur une décision surprenante dul comité local du MRAP de Pithiviers 1:-0ire t). Parmi les élèves du cours d'alphabétisation qu' il anime. se trouvait une jeune Ghanéenne, Mme Stefla Horsin. dont le mari avait été candidat du Front national au x récentes élections législatives. En conséquence, le comité lui demandait de désavouer les thèses racistes du Front national, faute de quoi efle ne serait pas réinscrite a la rentrée. Dès que ces faits ont été rendus publ ics par la presse (à l' in itiative de M. Horsin), la direct ion nationale du MRAP. qui n'en était pas informée , a exprimé son désaccord et l'a fait savoir par un communiqué

le même jour, le comité

de Pithiviers revenait sur sa décision. Le bilan médiatique de cette malheureuse affaire: elfe a do nné lieu en quelques jours a quatre-vingtquinze articles, publiés par cinquante· deux journaux dans toute la France. Un tel intérêt pour ce fau x déplorable commis par r un des trois cents comités locaux du MRAP. traduisant sans doute rattention portée en générai a r action de celui-ci et le caractè re insolite d'une t eUe attitude; somme toute , il en est honoré. Mais a vrai dire, il aimerait que ses multiples initiatives positives soient" cou· vertes" avec autant d'ampleur. POSITIONS • SOLIDARITE. Ap'" rattentat. le 1 *' août, contre le memuel Globe, le MRAP a exprimé sa solidarité ;l réquipe du magazine et est intervenu auprès du ministére de l'Intérieur pour demander une surveillance accrue des groupes susceptibles d·actions violentes. • SECRETAIRE GENERAL. Le Conseil national du MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples). réuni le Il juin 1988, a procédé à l'élection d·un nouveau secrétaire général, Mouloud Aounit, et de deux secrétaires généraux adjoints : René Mazenod et Anne-Marie Dumas. Ils entreront en fonction en septembre prochain. date à laquelle Albert Levy. actuel secrétaire général. quittera son poSte. • FRANCE-ALGER lE. L, MRAP se félicite de la signature d'une convention francoalgérienne concernant les enfants de couples mixtes retenus par l'un des parents. Cette signature montre la volonté des deux gouvernements d'aboutir et de trouver une solution à des situations douloureuses en mettant en avant les droits de l'enfant qui ne saurait ètre privé de run de ses deux parents .. Dans cet accord, il n'y a pas de vainqueur ou de vaincu, mais le désir de trouver - parfois même à la limite de la souveraineté nationale - une solution humaine et satisfaisante pour toutes les parties concernées. Etre un enfant de couple mixte devrait offrir des chances supplémentaires et non pas conduire à un déchirement ou ;l une amputation. Reste à savoir comment cette Convention va être appliquée par les deux gouvernements. • JUSTICE. Les tribunaux administratifs Ont annulé, sur recours du MRAP. les dispositions discriminatoires prises par les conseils municipaux de Melun (77) et de Casseneuil (47). Le premier. en date du S mai 1988, pour I"exigence que l'un des deuJf parents soit inscrit sur les listes électorales pour l'attribution d·une allocation de 1 000 F lors de la naissance du troisième enfant. Le deuxiéme, en date du 14 juin 1988. pour re fus d'inscription dans les écoles des enfants étrangers hors CEE. • SATISFACTION ET ESPOIR. Le MRAP accueille avec satisfaction et espoir les accords intervenus ces derniers jours, en vue du règlement de deux conflits majeurs durant depuis de longues années. Il continuera d'agir pour l'indépendance de la Namibie, que les forces sud-africaines doivent prochainement évacuer. tout en développant ses efforts pour I"élimination de rapartheid en Afrique du Sud même. Il souligne que l'arrêt de la guerre Iran-Irak pose, entre autres, le problème du peuple kurde, particulièrement éprouvé, visé par les armes chimiques et dont les droits nationaux doivent enfin être reconnus par les Etats qui l'oppriment. Organisation non gouvernementale dotée du statut consultatif à rONU. le MRAP exprime sa gratitude au secrétaire général Pcrez de Cuellar pour son action efficace au service de la paix et de I"amitié entre les peuples. 10.08.88 POUR MANDElA C'"" .. prison que Ne"'" Mandell 1 ftti, le 18 juillel, son 70' IIniversafra. le plus anclen,rIsemnier pollüque du monde est lncarctré depuis blentOt 26 ans. A cene OCCISion. le MRAP 1 en· voytt des _lammBI r6cIImanI sal1tM1I'8Üon ItIl dlff6nnb p . vemlllHtl européens, A Botba Il i l'ambanade d'AIJtque du Sud il Paria. On mesaage& d, "81 ..' N-eiIo"n'" M jtajn -davla atul- •m, A'AmMee. ParaJ .. lement. le MRAP a lam:é upintIeII oncsl m_plgn_e de I ecsSlnixe deo· SIm/lfi1l1e condarnaés liftS pretMI après le lyrtcIIage d'UI coeceIliet munkipal aok en 1984. Depuis. le gGlY8mtmenl auHfrfcatn, soumis il de multl· pies plIssions tntematloules, • .... 1lICé le repeNt des edcu_. Done tn6ogmalbormeuu tc omIt6s du MW _d .. _ __ Id. Al"", le _ local de MenIoa I-I·U diffusé 7 500 aIfidMbeI·pitIUoM; jIIIUf la libération de Mlldela Il ln SIx do S/JMpeyIJIB. 1 j VERSEMEN 1 S à la SAD ET RÉDUCIIONS D'IMPÔIS La société des amis de Différences (SAD) peut recevoir des dons qui deviennent déductibles de vos impôts, dans la limite de 1,5 % de votre revenu imposable de 1988. Une exonération supplémentaire est prévue en 1989 pour ceux qui auront versé au moins 1200 F en 1988. A titre informatif, vous trouverez ci-dessous quelques cas concrets montrant que votre soutien peut donner lieu à une compensation non négligeable: Réduction Réduction Réduction d'impôt Votre revenu admise du d'impôt en 1989 si vous avez mensuel revenu annuel (1988) versé plus de 1 200 F (1,5 "70) en 1988 5000F 540 F 135F 313 F 7000 F 756 F 189 F 439 F 10000F 1 188 F 297 F 750 F 12000 F 1296 F 300 F 750 F 15000 F 1620 F 300 F 750 F 20000 F 2200 F 300 F 750 F 25000 F 2700 F 300 F POUR Je souscris pour que la Société des amis de 'DIfrérences augmente sa participation à la consolidation et au développement de 'DIfrérences , le mensuel du MRAP, Somme versée ........... ...... ..... F Nom. . . . . . . . . . . . . . . . . .. Prénom ................ . A dresse . ....... ", ................................ . Je joins ici la contribution des personnes suivantes: Nom. . . . . . . . . . . . . . . . . .. Prénom ............ ... . . Adresse . ........................................ . Je joins ici la contribution des personnes suivantes: Nom. . . . . . . . . . . . . . . . . .. Prénom ................ . Adresse . ....................................... . Je joins ici la contribution des personnes suivantes: Nom. . . . . . . . . . . . . . . . . .. Prénom ................ . Adresse . ....................................... . A retourner à la Société des amis de Différences, 89, rue Oberkampf, 75011 Paris. N.B. Le reçu envoyé à chaque souscripteur lui permettra une déduction de son impôt sur le revenu (voir indication au dos). Il T \ , . .. r o .... - - • • .-1 mouvement contre le racisme et pour l'ami'" ..... Ies peuples 19. rue oberkampf 7550U parti cedu: Il CI) "'061100 minitel: 1615 mrap 1

Notes


Catégories

Outils personnels